Un des Seigneurs de la Paix est mort

Nelson Mandela s’est éteint mais la flamme de ses actions non-violentes brûle toujours.

Même s’il reste encore trop d’inégalités et de violences, célébrons ceux et celles qui sont des bâtisseurs d’espoir.

Il est la partie émergée de l’iceberg de la non-violence. La partie immergée est composée d’hommes et de femmes qui partagent des valeurs communes fourmillent et œuvrent chaque jour en silence pour la paix.

Monde Anne Ruellan www.laporteedesmots.org

Nelson Mandela dit, très justement, en 2007 : « Dans un monde dirigé par la violence et le conflit, le message de paix et de non-violence de Gandhi détient la clé de la survie de l’humanité au XXIème siècle. »

L’ancien président sud-africian dit aussi en 2002 : « Ce qui compte dans la vie, ce n’est pas seulement d’avoir vécu. C’est la différence faites dans la vie des autres. »

Une stagiaire rencontrée lors d’un stage Communication Non Violente ©, Se libérer de ses croyances limitantes, m’a conseillé de lire ce livre : Les seigneurs de la paix : Grâce à eux, la guerre recule

Il présente les acteurs de la paix discrets, loin des caméras, qui agissent et se posent en médiateurs. Ce journaliste écrivain les a suivis et interrogés aux 4 coins de la Terre.

Ce livre est disponible à la vente en cliquant dessus. Grâce à vos achats (même autres que cet ouvrage) via ce lien, vous apportez votre contribution à mon site. D’avance merci.

Ce contenu a été publié dans Biographie, Citation, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.