« La liste de mes envies » a le vent en poupe

Dis donc tu as entendu parlé de La Liste de mes envies, le bouquin de Grégoire Delacourt? Non, le phénomène.

En réseau, les envies jaillissent sur la toile et dans les magazines. Ce qu’on conservait auparavant dans son jardin secret devient public.

Fontaines pétrifiantes 2013

Sacré tendance : des sites dédiés, des communautés virtuelles de partage de liste créant l’émulation.

Côté développement personnel, faire la liste de ses envies c’est enrichissant et instructif : un outil de réflexion sur soi, d’écoute de soi, de ses aspirations. On clarifie ses envies en les nommant et on réfléchit aux moyens à mettre en œuvre pour les réaliser. Comment, moi, qui ai telles envies, je vais me prendre en main pour les réaliser? On est acteur de sa vie. Comme dit Grand Corps Malade, « Ta vie, c’est toi qui la peint« .

Un conseil : Si « l’envie » vous prend de dresser votre liste, ne partez pas au quart de tour pour les réaliser mais savourez. Rappelez-vous : le plus important est le chemin et non le but!

Aparté : La Liste de mes envies de Grégoire Delacourt est délicieux, il se lit très facilement. Il vous vaccine contre le loto. Le livre adapté au théâtre, va sortir au cinéma avec Mathilde Seigner et Marc Lavoine.

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Livre, Musique, Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.